C’est un record du monde incroyable, mais c’est ce que le marathonien Eliud Kipchoge a réussi à faire. Il a couru le marathon en 1 heure 59 minutes et 40 secondes, soit moins de deux heures. C’est un exploit remarquable, car il a battu son propre record du monde, qui était de 2 heures 1 minute et 39 secondes.

La révolution du marathon en moins de deux heures

Le marathon en moins de deux heures est une révolution pour le sport. Cela signifie que les athlètes peuvent maintenant courir le marathon en moins de deux heures, ce qui était impossible auparavant. Cela ouvre la porte à de nouvelles possibilités pour les athlètes et les entraîneurs, car ils peuvent maintenant se concentrer sur des performances encore plus rapides. Cela permettra également aux athlètes de mieux se préparer pour les compétitions, car ils sauront qu’ils doivent courir le marathon en moins de deux heures.

A découvrir également : Comment se déroule une partie de Paintball ?

Qui a couru le marathon en moins de deux heures ?

Le record du marathon a été battu pour la première fois en moins de deux heures en octobre 2019, par Eliud Kipchoge, un coureur kenyan. Il a couru les 42,195 kilomètres en 1 h 59 min 40 s, soit une vitesse moyenne de 21,1 km/h. C’est la première fois que quelqu’un court aussi vite sur la distance du marathon. Avant cela, le record était de 2 h 02 min 57 s, établi par Dennis Kimetto, un autre coureur kenyan, en 2014.

Kipchoge est considéré comme le meilleur marathonien de tous les temps. Il détient le record du monde du marathon, avec un temps de 2 h 01 min 39 s, établi lors du Berlin Marathon en 2018. Il a également gagné le London Marathon à trois reprises (2015, 2016 et 2018) et le Marathon de Berlin à deux reprises (2013 et 2015). En 2017, il a participé à la première tentative d’une course sous les deux heures, organisée par Nike, mais n’a pas réussi.

Dans le meme genre : Les incontournables : les plus beaux stades de football du monde à ne pas manquer

L’année suivante, il a été choisi pour participer à une nouvelle tentative d’une course sous les deux heures, appelée « Projet Ineos 1:59 », organisée par Jim Ratcliffe, le milliardaire britannique derrière Ineos. La course a eu lieu le 12 octobre 2019 à Monza, en Italie. Plusieurs facteurs ont contribué à la réussite de Kipchoge, notamment un circuit spécialement conçu pour l’occasion qui était plat et sans virage, des voitures qui faisaient office de balises et un groupe de 37 coureurs professionnels qui ont relayé Kipchoge tout au long de la course.

Malgré ces conditions favorables, Kipchoge était loin d’être sûr de battre le record. Au cours des derniers kilomètres, il a été poussé par des supporters sur les bords du circuit et a franchi la ligne d’arrivée en 1 h 59 min 40 s. C’est un exploit incroyable qui montre ce que peut accomplir un être humain lorsqu’il est poussé à ses limites.

La performance du marathon en moins de deux heures

Le marathon en moins de deux heures est une performance qui a été accomplie par seulement quelques coureurs dans l’histoire du sport. C’est une course extrêmement difficile et exigeante, qui nécessite une préparation et une condition physique exceptionnelles. Les coureurs qui ont réussi à courir le marathon en moins de deux heures ont tous été des athlètes de haut niveau, dotés d’une grande force et d’une excellente endurance.

La première personne à avoir couru le marathon en moins de deux heures est le Britannique Roger Bannister, who accompli l’exploit en 1954. Il a été suivi par l’Allemand Jürgen Haase en 1964, puis par le Kenyan Kip Keino en 1968. Ces trois hommes ont été les seuls à réussir cette performance jusqu’en 1999, when the Ethiopian Haile Gebrselassie ran the marathon in 1 hour 59 minutes and 41 seconds.

Since then, a number of other runners have managed to run the marathon in less than two hours, including the Kenyan Eliud Kipchoge, who ran the race in 1 hour 59 minutes and 40 seconds in 2019. The feat of running the marathon in less than two hours is an extraordinary achievement and one that requires immense physical and mental strength and dedication.

L’incroyable marathon en moins de deux heures

Qui a couru le marathon en moins de deux heures ?

L’incroyable marathon en moins de deux heures

Le marathon, une course de 42,195 kilomètres, est un défi physique et mental que beaucoup d’athlètes cherchent à relever. La barrière des deux heures est considérée comme l’un des défis les plus difficiles à surmonter en matière de course à pied. Cependant, cela ne semble pas avoir arrêté Eliud Kipchoge, un coureur kenyan de 34 ans. Kipchoge a réalisé l’incroyable feat en terminant le marathon de Berlin en 1:59:40, ce qui constitue le premier temps officiel jamais enregistré pour un marathon en moins de deux heures.

Ce n’est pas la première fois que Kipchoge tente de briser la barrière des deux heures. En mai 2017, il a participé à une tentative non-officielle à Monza, en Italie, finissant en 2:00:25. Cette fois, cependant, il a fait face à une meilleure opposition, notamment en la personne de Wilson Kipsang, un autre coureur kenyan qui a été le recordman du monde du marathon avec un temps de 2:03:23. De plus, cette course était officiellement chronométrée et reconnue par le International Association of Athletics Federations (IAAF), ce qui signifie que si Kipchoge parvenait à atteindre son objectif, son temps serait entré dans les livres comme le premier marathon officiellement couru sous les deux heures.

Et c’est exactement ce qu’il a fait. Kipchoge a maintenu un rythme impressionnant tout au long de la course, terminant son dernier kilomètre en seulement 2:50. Son temps final était si incroyable qu’il aurait pu gagner n’importe quel marathon standard, y compris le prestigieux Marathon de Boston. Il a également battu son propre record personnel du marathon, établi lors du Marathon de Berlin en 2015, en plus du record du course.

Bien sûr, on ne peut pas ignorer le fait que Kipchoge bénéficiait d’une aide extérieure pour atteindre son objectif. Au lieu de courir seul comme dans n’importe quel autre marathon standard, il était entouré d’une équipe d’une trentaine de coureurs professionnels qui se relayaient pour le pousser tout au long du parcours. Ces coureurs ont été soigneusement sélectionnés pour garantir qu’ils puissent maintenir un rythme soutenu sans jamais ralentir ou s’arrêter. De plus, une voiture était présente tout au long du parcours pour assurer un flux d’air continu derrière elle, ce qui est censé réduire la résistance que Kipchoge aurait normalement rencontrée.

Malgré toutes ces aides extérieures, il ne fait aucun doute que Kipchoge est un excellent coureur et mérite pleinement sa place dans l’histoire comme le premier homme à courir officiellement un marathon en moins de deux heures. Sa performance inspirera certainement les coureurs du monde entier à poursuivre leurs propres rêves et à dépasser leurs propres limites.

Le marathon en moins de deux heures, c’est possible !

Le marathon en moins de deux heures, c’est possible !

Depuis des années, les coureurs de marathon rêvent de courir le marathon en moins de deux heures. C’est un challenge physique et mental immense, qui nécessite des années d’entraînement et de dévouement. Mais c’est un challenge qui est à la portée des meilleurs coureurs du monde.

Eliud Kipchoge, un coureur kenyan, a été le premier à courir le marathon en moins de deux heures, en 2019. Il a couru la distance de 42,195 kilomètres en 1 heure 59 minutes et 40 secondes. C’était un exploit incroyable, et beaucoup ont pensé que c’était impossible.

Mais Kipchoge a prouvé que c’était possible, et d’autres coureurs ont suivi son exemple. En 2020, Kenenisa Bekele, un autre coureur kenyan, a couru le marathon en 1 heure 59 minutes et 40 secondes, battant son propre record du monde.

Ces exploits sont motivés par une volonté de prouver qu’il est possible de courir le marathon en moins de deux heures. Les coureurs savent que c’est un challenge physique et mental immense, mais ils sont prêts à tout donner pour y parvenir.

Le marathon en moins de deux heures est un défi qui a été relevé par plusieurs coureurs professionnels. Cela a été possible grâce à leur entraînement et à leur détermination. Les coureurs qui ont réussi cet exploit ont montré que les limites peuvent être repoussées.