Lorsqu’on  utilise une machine ou un appareil de fitness, il est facile d’oublier les fondamentaux de ce type d’exercice. Le tapis de course ne fait pas exception à cette règle et de nombreux coureurs commettent des erreurs de débutant qu’ils ne feraient pas lors d’une simple course en extérieur. Quelles sont les erreurs à éviter lorsqu’on est sur un tapis de course ?

Ne pas faire d’échauffement ou d’exercice de récupération 

Sauter l’échauffement ou la phase de récupération est une erreur courante chez les utilisateurs du tapis de course. Pourtant, avant de commencer, il est essentiel de prévoir un temps d’échauffement. 

Lire également : Cinq bonnes raisons de se mettre au kitesurf

Beaucoup de gens sautent cette étape capitale par manque de temps ou parce qu’ils se trouvent à l’intérieur et ne ressentent donc pas le froid. Cependant, cela peut causer à long terme des blessures. En cliquant sur le lien https://www.avis-tapis-decourse.com/, il est possible d’obtenir des conseils précieux quant au bon usage d’un tapis de course.

Par ailleurs, si à la fin de la course on éprouve des étourdissements ou des vertiges, cela signifie que la phase de récupération n’était pas assez longue. Il n’est pas rare de voir des coureurs finir leur séance en poussant le tapis à fond et en sautant immédiatement de l’appareil. 

A lire également : Plongez dans l'ambiance des JO : Comment soutenir votre équipe favorite

Se cramponner aux poignées 

Bon nombre de personnes ont tendance à s’accrocher aux poignées du tapis de course pendant leur entraînement. Cette habitude est non seulement inutile mais en plus elle est néfaste pour la santé. 

En tenant les poignées, on prend le risque de courber le haut de son dos et de ses épaules. Cela peut entraîner des douleurs cervicales et dorsales. Pour courir de façon correcte sur un tapis de course, il est important d’adopter une posture droite comme à l’extérieur. 

En plus, en tenant les poignées, le coureur réduit la charge sur son corps et diminue la difficulté de l’exercice. Pour éviter de se cramponner aux poignées du tapis de course, il suffit d’imaginer qu’elles ne sont pas là. 

Des séances trop faciles

Même si on conseille de ne pas trop pousser à l’extrême tous les jours, il est important de faire une ou deux séances intenses par semaine. Si le coureur est capable de lire un magazine durant la séance sur un tapis de course, il y a de grandes chances que l’entraînement ne soit pas assez difficile. 

Pour intensifier ses séances, il est possible d’augmenter l’inclinaison ou la vitesse du tapis pendant une partie de l’entraînement. Les programmes de fractionnés sont aussi un excellent moyen de travailler de manière plus intense. En faisant ces séances une ou deux fois par semaine, on peut remarquer une belle amélioration de sa condition physique. 

Sauter du tapis de course sans le ralentir 

Il est important de rappeler que l’on ne doit jamais sauter d’un tapis de course en marche, même si c’est pour aller chercher un objet. Il faut descendre du tapis lorsqu’il est arrêté ou qu’il fonctionne à un rythme plus faible. Sauter du tapis durant la séance peut être très dangereux et traumatisant pour les articulations. Cela peut entraîner des blessures inutiles. 

Pour cela, il faut s’assurer d’avoir tous les accessoires dont on a besoin avant de commencer la séance. Quand on veut descendre du tapis, il faut prendre le soin de ralentir progressivement et de descendre en toute sécurité. 

En définitive, lorsqu’on est sur un tapis de course, il y a des erreurs à ne pas commettre. Il est important de les éviter au maximum pour éviter des blessures inutiles et profiter d’une bonne séance d’entraînement.