Le parachute est un dispositif qui permet d’amortir la chute d’un objet ou d’un individu dans les airs. Il sert à un homme de se rendre au sol dans de bonnes conditions lorsque vous perdez le contrôle en l’air. Ainsi, vous découvrirez dans le présent article le déroulement de ce dispositif. 

Faire un enregistrement de soi-même

Pour participer à un saut de parachutes, il est obligatoire et nécessaire de se faire enregistrer. C’est l’une des premières étapes que vous devez plus en savoir et ne pas rater. Au cours de cet enregistrement, vous ferez une présentation, vous effectuerez un paiement suivi d’une planification par rapport à l’heure du vol. Cette étape ne dure que quelques minutes et ne nécessite aucune ambiguïté. Trouver plus d’informations dans cet article.

A lire également : Baby kart : À partir de quel âge s’initier à ce sport ?

Après cette phase de l’enregistrement, des conseils vous seront donnés afin de ne pas être en difficulté quand vous vous retrouvez seul en l’air. À cet effet, il est conseillé de vous munir d’une eau à la bouche, de ne pas sauter en parachute sans aucune explication préalable. Un instructeur qualifié vous décrira la totalité de votre saut. Ainsi, vous passez entre 15 et 20 minutes avec cet instructeur pour mieux vous renseigner. Une fiche de décharge et de responsabilité, vous serez signé afin de prendre en charge les éventuels risques.

Le temps de s’équiper 

Une seconde étape pour le saut de parachutes est le fait de se préparer pour l’habillement ainsi que d’autres matériaux nécessaires. Cet habillement se fait par un tutoyer des nuages juste avant 20 minutes de votre saut. C’est un survêtement d’une pièce conçue pour vous tenir chaud dans l’air.

A lire aussi : Comment commencer à courir plus vite et progresser ?

Lorsque vous vous sentez à l’aise dans votre combinaison, tout le reste du rôle revient à l’instructeur de prendre en charge la mise en place du harnais tandem. Ce dernier ajoutera le dispositif afin que le confort soit optimal et que la sécurité vous soit en parfaite disposition. Ainsi, il vous revient juste d’être en communication avec l’instructeur pour qu’il fasse les éventuelles modifications. 

Embarquez et décoller

Pendant cette étape, vous devrez marcher quelques minutes vers le lieu du vol ou vous irez par un véhicule de transport. C’est généralement le moment de sourire, mais avec beaucoup de stress à côté et d’excitation. La famille accompagnatrice se met dans l’excitation ainsi que les amis. 

Avant que vous ne soyez embarqués, l’instructeur va s’assurer que vous avez bien respecté ses ordres et aussi passer à une vérification lorsqu’il aura un ajustement de votre harnais. En cas de besoin, il le fera pour vous mettre dans les normes afin d’éviter tous problèmes. 

Ainsi, est suivi le décollage qui vous met dans des conditions de peur. L’avion s’élance et votre cœur palpite et vous quitte le sol. Mais avant cinq minutes de votre départ, l’instructeur vous rappellera les choses importantes du saut pour vous mettre un peu dans l’assurance.